atelier relaxation, relaxation, Un peu de tout, yoga à l'école

Les multiples bénéfices de la pratique de la pause-relaxation en classe

Offrir aux enfants une pause-relaxation à l’école sous forme de yoga, méditation et massages est devenu pratique courante aux Etats-Unis et au Canada, où de nombreuses études en ont démontré les bienfaits sur le développement général et l’apprentissage des élèves.

Une étude scientifique menée par une chercheuse en psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique, Kimberly Schonert-Reichl, en exprime l’impact : « Ce que nous avons constaté, précise la chercheuse, c’est que le programme améliore le bien-être des enfants, le contrôle qu’ils ont d’eux-mêmes et leur capacité à gérer leur stress, il développe l’empathie et l’entraide entre les élèves et, autre fait surprenant, 15% des enfants ont eu de meilleurs résultats lors des examens en mathématiques ».

Il m’a donc semblé essentiel de mettre au point une méthode ludique, abordable par tous et adaptée aux enfants de 4 à 12 ans.

respiration du thorax

La pause-relaxation offre aux jeunes enfants des clés pour apprendre à réguler leur énergie, leur relation avec les autres et leurs émotions alors qu’ils abordent la vie sociale et (pré)-scolaire. Elle est basée sur des exercices courts, très imagés et qui alternent des mouvements et des périodes de calme.

Des gestes simples, des exercices de respiration consciente, des comptines, des mouvements, des (auto-)massages prennent très vite place dans la vie quotidienne de la classe. L’enfant peut se reconnecter dans le calme à son intériorité et se réconcilier avec ses besoins fondamentaux de découverte, de reconnaissance et de communication.

Deux formules sont proposées aux écoles maternelles et primaires,les animations en classe ou les formations.

Les instituteurs en parlent:

« L’idéal serait que tous les enfants commencent en 1ère année et continuent chaque année quelques séances avec l’animatrice »

« Les élèves peuvent s’exprimer, bouger, faire travailler l’entièreté de leur corps »

« Tout à fait concret. facile à refaire pour nous. Excellentes idées »

et les élèves (comme les instituteurs) en profitent !

shampoing

 

atelier relaxation, pause-relax, relaxation, Un peu de tout, yoga à l'école

Rencontre avec Jacques de Coulon

Pendant deux belles journées de janvier, j’ai eu la chance de suivre une formation « Attention dans le calme » avec Jacques de Coulon, formation organisée par le RYE à Bruxelles.

jacques-de-coulon-clesJacques de Coulon a une longue expérience dans le monde éducatif. D’abord instituteur puis professeur de philosophie et proviseur, il termine sa carrière en étant recteur d’un collège en Suisse. Avec Micheline Flak il fait entrer en classe la relaxation et le yoga dans les années 70.  Ensemble ils publient un livre le Yoga dans l’éducation. J’en oublie délibérément la première partie du titre que je trouve accrocheuse voire racoleuse, témoin d’une époque (1985)

 

Le Yoga à l’école développé par le RYE International est une adaptation pour les enfants, d’exercices de yoga traditionnel. La plupart des exercices peuvent se faire assis à sa table ou debout, sans matériel particulier.

Lors de ces deux journées, j’ai pu expérimenter plein d’exercices qui m’inspirent pour les ateliers Pause-relaxation en classe.

La formation du RYE s’appuie sur les six premiers échelons de Patanjali :

  1. Vivre ensemble – La relation aux autres
  2. Chasser les toxines et les pensées négatives – L’hygiène personnelle
  3. Se mettre en bonne posture – Dos droit, attention au corps
  4. Bien respirer pour garder son calme – Le contrôle du souffle et de la respiration
  5. Savoir se relaxer pour maintenir un bon niveau d’énergie – La détente du corps, le calme mental
  6. Etre bien concentré – La concentration consciente de l’esprit
  7. Elargir sa conscience – la méditation, contemplation
  8. Se mettre sur la même longueur d’onde que la source d’énergie – la sérénité

… « Dans notre enseignement, il n’est guère d’usage de donner au corps un rôle de tremplin pour l’apprentissage. La gradation de Patanjali au contraire la met en lumière. Mais cette interdépendance va dans les deux sens: le mental peut aider aussi à revitaliser le corps.(…) En résumé le mode d’emploi du yoga transmis par Patanjali joue dans les deux sens et nous enjoint de bien veiller aux transitions. Par exemple, à la fin d’une intense concentration mentale on apprend à revenir par degrés mesurés à des mouvements physiques qui nous mènent à prendre conscience de l’environnement immédiat sans chocs et sans migraines. »                                                             * extrait page 21

Sur leur site vous trouverez une chronique écrite par Jacques de Coulon et quelques exercices bien détaillés dans l’onglet « Exercices ».

Pour en savoir + : L’association RYE (Recherche sur le Yoga dans l’Education) propose des formations pour enseignants tout au long de l’année, et lors d’un séminaire d’été. http://rye.free.fr/. Elle a des branches en Belgique, en Italie et dans d’autres pays.

* Un livre : « Des enfants qui réussissent, le yoga dans l’éducation », de Micheline FLAK et Jacques DE COULON, Desclée de Brouwer.