massage, Toucher, Un peu de tout

Le toucher qui guérit 

« Par le contact, on redevient homme »

Les défenseurs des médecines alternatives ne juraient que par eux. Les massages et thérapies par le toucher sont maintenant expérimentés en milieu hospitalier, où ils semblent accélérer la guérison, apaiser les douleurs et les détresses de l’âme.

article écrit par Christiane Gelitz*

Personne ne se rend à l’hôpital de gaieté de cœur. Que l’on soit malade ou blessé, c’est toujours avec une pointe d’angoisse que l’on envisage le parcours de soins, voire le diagnostic défavorable. C’est aussi le cas à la clinique de l’institut Karolinska de Stockholm.

« Quand je suis arrivé aux urgences, il m’a fallu subir plusieurs tests et séances de radiographie. Vous n’êtes alors qu’un numéro sur un bout de papier », confie un patient intégré à une étude pilote rassemblant 25 volontaires.

Au cours de cette étude, le but des chercheurs de l’équipe de Maria Arman était à la fois simple et inhabituel pour un service d’urgences d’un grand hôpital : améliorer la perception que les patients avaient de leur séjour. À cette fin, ils avaient le choix entre deux options. La première proposait un massage de 20 à 60 minutes à base de mouvements doux et circulaires sur les mains, les pieds, le dos ou tout le corps selon leur désir ; la seconde consistait en de légères pressions de la main en différents endroits du corps – pieds, cœur ou front – pendant trois quarts d’heure.

À l’issue de ces séances, la majorité des participants déclarèrent plus tard avoir éprouvé un sentiment « d’appartenance existentielle », de consolation, de relaxation et de réconfort. « Par le contact, on redevient homme », furent les mots du patient cité précédemment.

Même un bref contact corporel suffit à chasser un sentiment d’insécurité parfois profondément enraciné. En 2014, une étude réalisée à l’université d’Amsterdam par l’équipe du psychologue social Sander Koole a ainsi montré que le simple fait de poser la main une seconde sur l’épaule d’un patient au moment de lui tendre un questionnaire diminue son angoisse et lui inspire un sentiment de connexion avec ses semblables. Un effet particulièrement prononcé chez les personnes qui ne se sentent pas très sûres d’elles-mêmes.

Nos peurs aussi s’estompent en grande partie sous l’effet d’un contact. Dans le cadre d’une expérience de laboratoire, des femmes tenant la main de leur conjoint ont ainsi éprouvé moins d’angoisse à l’annonce d’une décharge électrique imminente, et les parties de leur cerveau impliquées dans les réactions face au danger sont apparues moins actives. Même la main d’un étranger les rassurait quelque peu. Le tout grâce à une substance que notre organisme libère à l’occasion de contacts agréables : locytocine. Parfois appelée hormone du lien, voire hormone de l’amour, cette molécule renforce les liens de confiance et de coopération au sein de notre groupe social et apaise…

*Christiane Gelitz est psychologue et journaliste scientifique à Heidelberg.
Cerveau et Psycho n°74 février 2016

 

Les petites autos outils de massage
atelier relaxation, massage, pause-relax en famille, relaxation, Un peu de tout

Massage en famille à l’espace BamboO

Je vous attends à l’espace BamboO un dimanche par mois pour un moment doux, relax et de partage. Un apprentissage par le toucher et dans le ressenti.
Des exercices bien-être, de mouvement, de respiration consciente, de massage, de jeu et de détente.

Pour tous les membres de la famille et les enfants à partir de 4 ans.

Attention changement d’horaire de 10h30 à 11h30.

Dimanche    24 février * 31 mars * 28 avril * 26 mai *

Tarif: adulte 9€, enfant 6€

Formulaire d’inscription: cliquez ICI.

shiatsu_sensation_aix_catherine_crouzat_02

Un peu de tout, zen

3 sourires par jour

Chaque soir avant de vous coucher, prenez le temps d’inscrire dans un joli carnet, 3 évènements agréables de votre journée.

Ces moments de bonheur aussi ténus soient-ils berceront votre nuit.

Je vous souhaite une année 2019, remplie de merveilleux sourires.

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous retrouver.

Michèle.

 

Un peu de tout, yoga, zen

Soirée Zen à la bibliothèque de Ganshoren

Venez me rejoindre à la soirée Zen à la Bibliothèque communale de Ganshoren.

Le vendredi 23 novembre et pour la 5ème année consécutive, les Bibliothèques de Bruxelles organisent leur Nocturne et ouvrent leurs portes jusqu’à 22 h dans une ambiance conviviale.

L’équipe de la Bibliothèque de Ganshoren vous propose une soirée ZEN avec 2 séances d’initiation au Yoga, que j’aurai le plaisir d’animer. Une première séance parents/enfants sera suivie par une autre exclusivement réservée aux adultes.

Lumière tamisée, tisane, musique d’ambiance au rendez-vous…

Première séance à 19h pour les enfants à partir de 6 ans accompagnés d’un adulte

Deuxième séance à 20h15 pour les adultes

Prévoyez une tenue confortable et un essuie. Si vous possédez un tapis de yoga ou de gymnatsique, n’hésitez pas à l’amener.

Gratuit – Réservation indispensable par téléphone ou mail ICI

23 nov. 2018 18:30-22:00

A bientôt.

Michèle

atelier relaxation, massage, pause-relax en famille, relaxation, Un peu de tout

Massage en famille à l’espace BamboO

Nouvelle année scolaire, nouvelles dates pour les ateliers en famille ouvert aux (grands-) parents et enfants.

Je vous attends à l’espace BamboO un dimanche par mois pour un moment doux, relax et de partage. Un apprentissage par le toucher et dans le ressenti.
Des exercices bien-être, de mouvement, de respiration consciente, de massage, de jeu et de détente.

Pour tous les membres de la famille et les enfants à partir de 4 ans.

Attention changement d’horaire de 10h30 à 11h30.

Dimanche    * 21 octobre * 25 novembre * 20 janvier 2019 * 24 février * 31 mars * 28 avril * 26 mai *

Tarif: adulte 9€, enfant 5€

Formulaire d’inscription: cliquez ICI.

shiatsu_sensation_aix_catherine_crouzat_02

apprentissage, école, Un peu de tout

La pertinence de l’apprentissage de l’écriture manuscrite

Je reprends un très bon article publié sur le site de Radio-Canada sur la pertinence de l’apprentissage de l’écriture manuscrite à l’ère techno.

En voici un extrait: Le monde de l’éducation au Canada fait face à l’omniprésence de la technologie, ce qui remet en question la pertinence de l’apprentissage de l’écriture manuscrite script et cursive (lettres attachées) alors que les enfants forment souvent leurs premières lettres à l’aide d’un clavier. Des chercheurs soutiennent que la disparition de l’écriture à la main pourrait avoir un effet négatif sur le cerveau et les fonctions cognitives.

J’en retiens cette phrase de Karin James, professeure au Département de psychologie et des sciences du cerveau à l’Université de l’Indiana

« Plus le processus d’apprentissage est interactif avec le corps de l’enfant et sa motricité, mieux c’est pour son développement. »

Et encore ceci: En général, les enfants du préscolaire qui n’ont pas appris à écrire à la main mettent plus de temps à apprendre les lettres », soutient la chercheuse américaine Karin James, professeure au Département de psychologie et des sciences du cerveau à l’Université de l’Indiana. Avec des collègues, elle a réalisé une étude en 2012 auprès d’enfants de 4 et 5 ans qui commençaient à apprendre l’alphabet.

« Nous avons comparé l’activité cérébrale d’enfants avant et après l’apprentissage des lettres, selon trois méthodes : apprentissage visuel, tactile et manuel », explique-t-elle. « Il n’y avait aucun changement à la suite de l’apprentissage visuel, un changement minime après avoir appris à l’aide d’un clavier et un changement important à l’activité cérébrale lors de l’apprentissage de l’écriture manuscrite. »

Selon elle, des recherches ont montré au fil des ans que les enfants qui utilisent leurs mains pendant leurs apprentissages apprennent mieux et que c’est la même chose chez les adultes.

 

Et plein d’autres enseignements. 

Pour lire la suite

Bonne lecture.

Michèle

atelier relaxation, école, extra-scolaire, formation, pause-relax, relaxation, Un peu de tout

Une rentrée qui s’annonce bien…

… car j’aurai le plaisir de former et ceci tout au long de l’année, des éducateur·trices, des animateur·trices, des enseignant·es… aux pause-relaxation.

La pause-relaxation permet aux adultes et aux enfants de se recentrer, de retrouver le calme intérieur, de mieux comprendre et gérer les émotions, grâce à des mouvements, des histoires, Lire la suite « Une rentrée qui s’annonce bien… »